Sitrinjêta, de Christian Léourier

À part une nouvelle parue au Bélial, je n’ai encore pas lu le célèbre cycle de Lanmeur de Christian Léourier. Mais c’est prévu je vous rassure, le premier tome est déjà sur les étagères. Sitrinjêta était l’occasion de découvrir l’auteur par un récit « One Shot », un récit « fun » à ce qu’il parait ! Et puis on ne peut pas résister devant la très belle illustration de couverture de François Baranger.

1507-1
Illustration : François Baranger

« Loin dans le futur, dans le fourmillement des étoiles, les humains ne sont plus que des créatures parmi d’autres – pas les plus appréciées, ni les plus importantes. Bien au contraire.
Quand Hénar Log Korson, capitaine terrien sans vaisseau, rencontre le terrifiant Skāatlin pour lui soutirer une astronef, nul ne se doute réellement de ses motivations… à moins que les enjeux de son périple ne soient déjà connus en coulisse ?
Pourvu d’un équipage hétéroclite auquel se greffe une jeune femme imposée par Skāatlin, le Snekkja entreprend alors un long voyage semé d’embûches vers une destination mystérieuse : Sitrinjêta.
Trahisons, aventures, incidents politiques jalonneront l’épopée de Hénar et de son équipage, jusqu’à une révélation finale dont les étoiles se souviendront longtemps ! »

Lire (trop ?) régulièrement des romans issus de la saga Star Wars commence sérieusement à me poser des problèmes. Un « pirate », contrebandier, une princesse à fort caractère, un mafieux et sa cour… vous voyez où je veux en venir ? Heureusement la très belle plume de Christian Léourier m’a rapidement fait oublier tout ceci et profiter pleinement de son récit. Un récit d’aventure sous la forme d’un Space Op qui pourrait paraitre classique de prime abord, mais qui se révèle bien plus mystérieux et très divertissant au fil des pages.

Tous les ingrédients sont là : vaisseaux, planètes, voyage interstellaire, terriens et espèces extraterrestres, rebondissements, révélations, action (bien sur !)… Tout ceci fait font bon ménage et l’auteur est à l’aise, à n’en pas douter.
Question personnages, je n’ai pas été déçu non plus, surtout avec le trio de tête : Hénar qui porte son « odyssée » tant bien que mal ; Svaun, son second et pilote, capable de changer de sexe au fil des saisons ; Ullin, la princesse affutée et bien décidée à obtenir ce qu’elle souhaite.

Mais le plus du récit réside surtout dans l’inconnu de la quête elle même et son côté mystique. Un mystère décuplé par les manipulations et les trahisons qui se jouent en coulisse. Une manipulation qui touche le lecteur directement d’ailleurs. Mais je n’en dirais pas plus de peur de vous dévoiler beaucoup trop d’éléments.

J’ai donc pris pas mal de plaisir à lire ce roman. Il ne me reste plus qu’une chose à faire : lire Lanmeur !

Première lecture pour le Summer Star wars - Episode VII
Quatrième lecture pour le Summer Star wars – Episode VII
summer-short-stories-sfff-saison-2
Seconde lecture du S4F3 saison 2

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *