L’Escadron Blade, de David et Mark Williams

Depuis l’arrivée du magazine Star Wars Insider en France, Panini prend le soin d’éditer des nouvelles inédites issues de son grand frère américain. Des nouvelles qui prennent place dans la nouvelle chronologie orchestrée par Disney et qui, souvent, accompagnent la sortie d’un roman. Ce n’est pas le cas avec L’Escadron Blade (Blade Squadron en VO) mais ce texte a le mérite d’être le tout premier paru après l’annonce du nouveau canon de la Saga. Une nouvelle en deux parties parues respectivement dan les numéros 7 et 8 du magazine français.

Illustration de Chris Trevas
Illustration de Chris Trevas

« Le Cadet Gina Moonsong, pilote de B-wing, débutante, se retrouve impliquée dans la bataille d’Endor. Alors que l’assaut contre l’Étoile de la Mort commence, son groupe est affecté à la protection de l’arrière… Jusqu’à ce que le redoutable Destroyer stellaire Devastator fasse son apparition et que les appareils de l’Alliance engagent le combat contre un ennemi invincible… »

Des pilotes, des rebelles, des impériaux, des chasseurs, des Destroyers interstellaires, des combats spatiaux… quel plaisir de retrouver les ingrédients qui ont fait les belles années de la saga Star Wars en roman ! Je veux bien sur parler de la série X-Wing de Michael Stackpole.
Comme un hommage à ces romans, David et Mark Williams nous plongent aux côtés de personnages charismatiques au milieu d’un combat inoubliable : la bataille d’Endor et la destruction de la seconde Étoile de la Mort. Dès lors les auteurs n’ont besoin que de quatre personnages : Gina Moonsong (pilote Cadet de B-Wing aux résultats relatifs), Stramm (ancien officier impérial ayant retourné sa veste pour se rallier à la cause rebelle), le commandant Fox (pilote leader de l’Escadron Blade de B-Wing ayant perdu sa famille tuée par le Devastator) et l’Amiral Monferrat (impérial jusqu’au bout des ongles, dirigeant l’emblématique Devastator, l’ancien Destroyer de Vador, avant qu’il ne jète son dévolu sur le Super Destroyer Executor). Des personnages déjà fort intéressants pour un récit court et qui mériteraient un retour dans un roman. Espérons-le !

Mais L’Escadron Blade c’est aussi un récit avec une originalité : le fait de ce concentrer sur des vaisseaux traité jusque là au second plan, j’ai nommé les B-Wing. Seuls les X-wing avaient réussit à atteindre le stade de « chasseur stellaire culte » du côté rebelle. Désormais il faudra compter sur les B-wing, ces bombardiers complexes à la forme improbable.

Cette nouvelle est une très bonne seconde lecture de la bataille d’Endor et offre un autre point de vue pour les habitués du Retour du Jedi. Un récit très bien écrit avec une premier partie qui pose le contexte, présente les personnages et fait le lien avec l’épisode VI, et une seconde partie très dynamique qui se concentre sur le combat qui fait rage entre rebelles et impériaux au dessus d’Endor.

Depuis le rachat de Lucasfilm et la volonté de développer un nouveau canon il est nécessaire de se satisfaire de ce genre de « petit biscuit ». Il est forcément difficile de recréer tout un univers sans dévoiler la suite des grandes lignes de la nouvelle saga. On fait alors patienter les fans avec ce genre d’histoire. Et ici on peut dire que c’est une réussite.

Première lecture pour le Summer Star wars - Episode VII
Neuvième lecture pour le Summer Star wars – Episode VII

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *