Les nouvelles numériques de l’Été

Rien de tel que la découverte de nouveaux auteurs par le biais de Nouvelles. C’est en me baladant sur le store d’Apple que j’ai découvert ces 4 textes courts (les 3 premiers étant gratuits). Une fois chargés sur la tablette ou sur l’iPhone, j’étais prêt pour une lecture « mobile » inopinée ou dans le noir lorsqu’il faut rester à coté du petit dernier qui ne veut pas s’endormir seul.

Couverture des Explorateurs d'Alan SpadeJe commence avec Les explorateurs d’Alan Spade. Auteur qui m’était inconnu jusqu’à présent et qui, je pense, retrouvera le chemin de ma liseuse prochainement. Ici Spade nous raconte l’histoire d’un duo de choc : Kara, xenoarcheologue, et Covain, soldat explorateur de « la confédération des planètes unies ». Le binôme est envoyé sur une planète pour évaluer la faisabilité d’une exploitation minière et trouver ce qui a pu détruire les premières sondes analystes. Spade joue la carte de la différence de background entre ses deux personnages, qui pourtant ont tous deux un caractère en acier trempé.  Ils vont bien évidemment découvrir des choses « mystérieuses » et avoir du mal à s’en remettre.
Un chouette texte, plutôt bien écrit, qui donne envie de connaître un peu plus cet auteur même si la fin, qui use de quelques facilités, aurait mérité un meilleur traitement. Cette nouvelle fait echo à un recueil du même titre que je vais de ce pas acquérir.

Couverture Première colonieVient ensuite Première colonie de Gaëlle Dupille, une nouvelle parue chez L’ivre Book, éditeur « numérique ». Un texte à la première personne qui m’a fait penser à un journal de bord voire un journal intime. C’est seulement au bout de quelques pages qu’on se rend compte que le narrateur est une femme, Alice Baron, linguiste, chargée de décrypter les symboles découverts sur d’étranges ruines présentent sur une planète inconnue. Entourée de scientifiques, elle découvre ce qui pourrait être un lieu de culte et par mégarde, brise une urne.  Alice Baron se voit alors plonger dans une expérience sensuelle et mystique, quasi paranormale. Un texte court, peut-être trop, assez simple et reprenant certains « déjà vus », qui ne restera peut-être pas dans les mémoires.

Couverture une brève histoire d'ArdaliaRetour à Alan Spade avec Une brève histoire d’Ardalia, une nouvelle initiant le cycle d’Ardalia auto édité en numérique. Spade commence par une préface vraiment intéressante dans laquelle il exprime ses doutes et ses angoisses d’auteur, mais aussi ce qui le motive à persévérer. J’ai de plus en plus d’intérêt pour Alan spade qui malgré quelques lacunes peut se mesurer à de grands noms.
Avec Une brève histoire d’Ardalia, Spade vient compléter son cycle mi planet-opéra, mi fantasy, et décrit la génèse des civilisations qui composeront ensuite ses 3 romans. En quelques pages, Il prend le temps de décrire l’histoire des peuples fondateurs : les krongos, les hevelens et les malians. J’ai trouvé à ce texte un petit coté « tolkiennien » pas forcément désagréable. Et même si j’ai eu plus de plaisir à lire les Explorateurs, ce texte ci a de grandes qualités. Petit bonus ici : les premiers chapitre du Souffle d’Aoles, premier roman du cycle.

Couverture Petits arrangements intra-galactiquesJe termine ce billet avec mon premier récit de Sylvie Lainé, Petits arrangements intra-galactiques. Je lis régulièrement des avis très positifs à propos de cette auteure, cette nouvelle a été l’occasion de la découvrir avant de me lancer dans des ouvrages plus conséquents. L’histoire est assez simple mais est extrêmement efficace. Un livreur « interstellaire » se retrouve en panne sur une planète inconnue. Très vite il s’aperçoit que rien ne ressemble à ce qu’il connait et qu’il va devoir se débrouiller pour trouver de la nourriture et survivre. Lui vient alors l’idée d’étudier les habitudes alimentaires de la faune locale. Sous forme de petite pastille humoristique, Sylvie Lainé écrit un texte des plus visuels, très coloré. On ne peut que s’imaginer les situations, plus grotesques les unes que les autres, dans lequel va se mettre notre livreur. Une nouvelle très sympathique donc.

Logo Summer Star WarsLes explorateurs, Première colonie et Petits arrangements intra-galactiques comptent pour le challenge Summer Star Wars Épisode II.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *