Les cinq rubans d’or, de Jack Vance

Aller hop ! C’est partie pour les challenges de l’été. Et je commence avec un coup double pour ce top départ : Les cinq rubans d’Or de Jack Vance. Très attiré par la couverture (comme souvent), c’est le premier roman de Vance que je lis.  Un roman court et du Space opéra ? Parfait pour participer au Summer Star wars (SSW) et au Summer Short Stories SFFF (S4F3) 😉

Illustration : Rodolfo Reyes
Illustration : Rodolfo Reyes

Plusieurs siècles avant notre aventure, Langtry, un humain, découvre un peu par hasard le secret de l’ultrapropulsion. Secret qu’il divisera, pour plus de sécurité, et qu’il confiera à ses 5 fils sous la forme de 5 rubans d’or.
Paddy Blackthorn, un anti-héros de l’espace, bien décidé à percer le secret et à le ramener sur terre, devenue marginale, se fait capturer et et se voit juger par les 5 « fils » de Langtry, plus exactement ses descendants, après avoir détruit une bonne partie de la ville. Sur un choix « malheureux » en tentant une évasion, Paddy tue ses juges. Mais avant de s’enfuir, il s’empare des cinq rubans. Dès lors, il sera pourchassé à travers la galaxie par les 5 peuples des 5 planètes des Fils de Langtry.

Les 5 rubans d’or est un vrai bon moment de lecture. Un road trip, un roman d’aventure spatiale bourré d’action et d’humour, au goût Pulp des années 50 (la couverture est là pour nous le rappeler), avec un personnage qui cumules les choix malheureux, dont la gouaille et la capacité à se fourrer dans des situations complexes ne seront pas sans rappeler certains vauriens de l’espace bien connus (suivez mon regard).

Vance réussit également, en peu de pages, à décrire un univers complexe : 5 planètes, 5 peuples tous d’origine humaine ayant mutés, 5 cultures différentes ayant développé leur propre technologie. Le tout donne de la cohésion à ce récit qui fera grincer pas mal de dents chez les puristes de la SF 😉 Non ce n’est pas un roman de gare, mais c’est à lire sans se prendre la tête. Voilà ce qui caractérise le plus Les cinq rubans d’or : DI-VER-TI-SSANT. Parfait pour l’été, sur un transat avec une boisson fraiche.

ssw-3

challenge-summer-short-stories


Lire également les avis de Vert, Chiwi et Lorkhan

3 réflexions sur “ Les cinq rubans d’or, de Jack Vance ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *