La main de Thrawn, de Timothy Zahn

Diptyque d’un des auteurs les plus plébiscités par les fans de l’univers étendu Star wars, Timothy Zahn revient  en force avec un scenario complexe et complet. Avec ces deux romans, Le spectre du passé et Vision du futur, l’auteur clôt la période de la nouvelle République.

spectre_passe Couv Vision du futur

« Les Impériaux sont sur le point de succomber.
Mais ils ont gardé pour la fin leur machination la plus atroce. La Nouvelle République doit être noyée dans un bain de sang. Le Grand Amiral Thrawn, mystérieusement revenu d’entre les morts, conduira l’Empire à la victoire. Devant une cascade de catastrophes inexplicables, Yan et Leia s’efforcent de sauver la République des menaces intérieures. Pendant ce temps, Luke et Mara Jade donnent la chasse à un étrange vaisseau pirate avec un équipage de clones.
Mais les vrais tireurs de ficelles n’ont qu’un souci : transformer la République et l’Empire en marionnettes. « 

Les deux romans représentent près de 1200 pages au total. ce qui permet à Zahn d’emmener son lecteur jusqu’au porte du nouvel Ordre Jedi et de régler toutes les intrigues, incohérences et histoire secondaires écrites par ses pairs. Et il y parvient étonnamment bien, en faisant régulièrement des liens avec les récits précédents et rassemblant un nombre incroyable de personnages de premier rang ou de second rôle. J’ai d’ailleurs retrouvé avec un immense plaisir les Rogues et leurs leaders Wedge Antilles et Corran Horn.

Ces deux romans sont comme deux beaux hommages à ce qui a été réalisé jusque là. On sent la fin d’une ère arriver à grands pas. Zhan se permettant même certains clins d’œil aux films de la trilogie originale et à leurs scènes d’ouverture.

Il n’y a pas a dire Timothy Zahn est un des grands auteurs de l’univers Star wars. Il le maîtrise et s’en sert avec doigté et finesse. Sans oublier de se faire un peu d’auto promo en valorisant les personnages qu’il a créés avec la trilogie du Jedi fou notamment. On passe de planète en planète, d’aventure en aventure pour se rendre compte que Zahn excelle dans les scènes d’action tendues. Il sait également brouillé les pistes et mettre son lecteur, comme ses personnages, dans la mauvaise direction et enfin accentuer l’effet de surprise lors du dénouement. Bref il est clair que j’aime cet auteur et sa manière de s’approprier une histoire pour raconter les choses à sa manière (et peut-être même régler quelques comptes avec certains auteurs…).

On pourra lui reprocher de compliquer peut être un peu trop son récit et d’imaginer de trop nombreuses ramifications au risque de se disperser, mais finalement, lorsqu’on y réfléchit, c’est tout simplement pour redonner de la cohésion à un ensemble de petites histoires qui tournaient un peu en rond depuis plusieurs romans, notamment la relation entre Luke et Mara, mais chhht je n’ai rien dit ;).

ssw-3

Une réflexion sur “ La main de Thrawn, de Timothy Zahn ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *