Fuite de fluide, de Li-Cam

J’ai eu le plaisir de rencontrer Li-Cam et Philippe Aureille lors de la première édition de Grésimaginaire au début du printemps. Une bien belle rencontre qui m’a permis de faire dédicacer l’anthologie Zombie de chez Griffe d’encre par Li-Cam (merci pour ce petit mot 😉 ) et de faire l’acquisition de La chimère aux ailes de feu. J’ai pu échanger longuement avec un Philippe Aureille passionné, sur le(s) principe(s) créatif(s) de la collection, sur le fait d’officier un peu dans l’ombre, de ne pas être intrusif dans le travail de l’auteur ou du plasticien et de bien d’autres choses encore.

fuite_de_fluide
© Jean-Emmanuel Aubert

Fuite de fluide est ma seconde plongée dans les Petites bulles d’univers des éditions Organic. Et je dois dire que j’en reste aussi troublé que lors de ma première immersion. Fuite de fluide est aussi mon premier texte de Li-Cam.

Un texte désarmant, troublant, où on ne sait plus trop qui détient la pleine maitrise de la narration. Un texte quasi schizophrénique, au limite du fantastique qui nous plonge (sans jeu de mot) dans les méandres d’un univers des plus sombres. On ne sait pas si ce dernier tient du rêve ou de la réalité, on cherche des repères, en vain.

IMG_4322J’ai lu deux fois de suite Fuite de fluide. La seconde pour me laisser porter par le récit et les photos (superbes,) de Jean-Emmanuel Aubert, sans avoir à réfléchir.

IMG_4319Je ne saurai dire si j’ai aimé ou non. Encore une fois, avec les Bulles d’univers, ce n’est pas le but. Ici nous sommes bien en présence d’un « objet » littéraire et plastique. Un objet d’art. Un objet qui nous interpelle, nous chahute et nous donne des émotions. C’est réussi !

IMG_4320

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *