Chroniques des nouveaux mondes, de Jean-Marc Ligny

Je ne voulais pas attaquer cette lecture sans avoir dégoté le premier tome qui n’est plus édité (en papier j’entends) depuis quelques temps. Une fois cette tâche accomplie il ne me restait plus qu’à m’y plonger. Je n’avais rien lu de Jean-Marc Ligny à part une nouvelle parue dans le Bifrost 75. Une nouvelle plaisante mais qui ne m’avait pas transporté. Les nouveaux mondes, ici présents, pouvaient tout à fait changer la donne.

CDNMIl est une certitude, ne vous fiez pas au nombre de pages de ces 3 petits bouquins ! 3 petits recueils d’une richesse incroyable vous propulsant dans un univers immense. Un space Opéra qui pourrait bien se frotter aux sagas de renom.

Pour notre (mon !) plus grand plaisir, les éditions Actu SF ont réédités les chroniques (emblématiques ou non) des nouveaux mondes. 12 nouvelles pour être précis, classées dans l’ordre chronologique des événements, plus ou moins longues, abordant différentes thématiques comme la solitude, l’amour, les arts, la guerre, les médias… et bien d’autres. Jean-Marc Ligny nous parle de condition humaine transposée dans un futur où l’homme tente, tant bien que mal, de trouver sa place. Le thème de la solitude est très présent, « l’homme héros malgré lui » aussi, la surmédiatisation également. Et puis il y a les thématiques plus classiques comme la différence.,

Même si les récits ne m’ont pas tous emballés, j’ai pu y trouvé quelques petits coups de cœur comme la Guerre de 3 secondes. Tellement actuel ! De même qu’avec Traqueur d’extrêmes d’ailleurs. Le cas du chasseur, que j’ai trouvé très sombre, et enfin Survivants des arches stellaires dont la chute est d’une ironie incroyable. De celles qui ressemblent à une petite claque dont seule la vie est capable de nous donner.

J’ai souri, parfois, j’ai été touché, mais tous ces textes ont en commun de faire réfléchir le lecteur sur son présent, son quotidien et ce qu’il vit par le biais de son rapport à l’autre.

Dans le premier tome, on retrouve une préface de Jean-Marc Ligny qui retrace tout le travail effectué sur les Chroniques et sur la saga d’Oap Tao, qui liste les différentes rencontres que ligny a pu faire, les complications et difficultés à mener ce projet. Je reste surpris de la ténacité de l’auteur, moi j’aurai abandonné bien avant.

ssw-3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *