Archives pour l'étiquette Star Wars

Bilan lectures #2, Février 2017

Le second tome de The Expanse m’ayant pris une grosse partie de mon temps lecture ce mois-ci, le bilan lecture va sembler court, mais c’est sans compter sur le billet dédié à La Guerre de Caliban.

Sombre apprenti de Christie Golden : J’ai été très heureux de retrouver la période Guerre des clones en roman, et surtout deux personnages comme ceux là !  Deux personnages finalement pas si sombre que j’aurais pu le penser. Ce qui m’a d’ailleurs un peu déçu au départ. Surement bien plus fort que des épisodes de clone wars qui n’auraient pas approfondis autant la psychologue des personnages, Sombre apprenti est en fait la novelisation d’un arc narratif de la série jeunesse qui n’aura jamais vu le jour. On traine dans les bas fonds, au niveau 1313, avec les chasseurs de primes, connus pour la plupart. On côtoie le côté obscur. On se laisse immerger assez rapidement.
Cependant une chose me troublait tout au long de la lecture en ayant beaucoup de mal à la nommer. Puis vers le milieu du roman j’ai compris. Sombre apprenti est constamment en train de jongler entre la légèreté des épisodes Clone wars et la noirceur des romans pour un public plus âgé. En résulte quelque chose de bizarre dans le ton, peu cohérent par moment.
Malgré tout on a envie de savoir ce qu’il va se passer, si Quinlan et Ventress arriveront au bout de leur mission et on ne lâche pas le roman. Du star wars comme je les aime. Continuer la lecture de Bilan lectures #2, Février 2017

Bilan comics #2, février 2017

Encore un mois bien rempli niveau comics avec de chouettes lectures mais pas forcément de coup de cœur. Même si l’ultime numéro de Doggybags s’en approche !

Hadrian’s Wall : Un récit policier, un huis clos, transfiguré en Space Opéra. intéressant dans la forme. C’est apparemment un diptyque puisque Glénat annonce un tome 2, de fin, pour 2017. L’agent Simon Moore doit enquêter sur la mort d’un des passagers du Hadrian’s Wall. Vaisseau interstellaire ayant pour objectif de trouver des ressources naturelles aux confins de l’espace. Mais le mort n’est pas un inconnu. Il s’agit de son ancien meilleur ami, nouveau mari de son ex femme. Oui c’est assez tiré par les cheveux. Les passagers sont au nombre de 8 (Plus le cadavre), tous sont suspects. Le scénario est assez bien ficelé, malgré l’impression de déjà vu, et j’ai eu très envie de savoir où j’étais emmené. Mais là où j’ai eu un peu de mal c’est avec le dessin de Rod Reis qui n’est pas toujours égal. Il y a de très belle planche comme il y en a de bien moins bonnes. Dommage. Néanmoins reste efficace et prenant. Continuer la lecture de Bilan comics #2, février 2017

Bilan lectures de janvier 2017

Pour beaucoup de raisons j’ai eu du mal à me concentrer sur mes lectures ce mois-ci. C’est peut-être pour cela que je n’ai pas vraiment de coup de cœur côté roman pour ce premier bilan mensuel 2017. Mais il y a eu une belle surprise tout de même du côté des blogueurs/auteurs 😉

J’attaque avec le numéro 84 de Bifrost. Un superbe dossier sur Robert Howard qui m’a donné envie de me plonger dans ses récits et surtout dans Conan. Des nouvelles pas forcément inoubliables. Je n’ai par exemple pas du tout accroché avec l’univers mêlant Empire Romain et Space Opéra de Romain Lucazeau. Christian Léourier signe quant à lui un récit agréable au sujet d’hôtes gigantesques abritant des tribus humaines. Original et sympathique ! (Mais qu’est-ce que j’attends pour lire Lanmeur ?!) Et enfin la nouvelle attendue, Les eaux en furie, de Robert Howard. On peut se demander ce que fait une telle nouvelle dans un numéro de Bifrost, revue dédié à l’imaginaire, mais on comprend rapidement qu’il est compliqué voire impossible de trouver des récits inédits de l’auteur aujourd’hui. Alors on s’en contente et on prend plaisir à lire ce texte, ancré dans une réalité brute, violente, des États-Unis des années 30. Continuer la lecture de Bilan lectures de janvier 2017

Tarkin, de James Luceno

Le Grand Moff Tarkin. Un des personnages les plus emblématiques de la première trilogie Star Wars. Le personnage à la tête de la plus grande arme de l’Empire qui, d’un simple mot, ordonna la destruction d’une planète. Un personnage qui méritait qu’un roman lui soit dédié. Un exercice que remplit à merveille James Luceno.

97822610« Militaire hors pair et autoritaire, Wilhuff Tarkin s’est laissé séduire par le projet politique du chancelier Palpatine. Instaurant avec zèle la domination de son maître, il est devenu l’amiral Tarkin, Grand Moff de l’Empire, bras droit de l’Empereur, et sa main de fer. A la tête du projet de l’Etoile de la Mort, il crée l’arme qui assoira la suprématie impériale. L’Empereur l’a chargé d’anéantir la Résistance. Tarkin ne doute pas que son sang-froid tactique allié à l’impitoyable pouvoir Sith de Dark Vador mettra à genoux leur ennemi. » Continuer la lecture de Tarkin, de James Luceno

Les agents du chaos, de James Luceno

Aller on continue La période du « Nouvel ordre Jedi » avec, cette fois-ci, un « double » roman de James Luceno. Oui, on commence à être pas mal habitué à ces nombreux diptyques… Passons. Luceno disais-je ! Un des 3 ou 4 auteurs de l’univers étendu que j’apprécie particulièrement et qui met enfin la main à la pâte à cette nouvelle partie de l’histoire. J’avais hâte !

Agents-chaos-luceno« L’attaque des aliens a laissé la Nouvelle République désemparée.
Yan Solo a tout perdu : famille, amis, confiance en lui. Il redevient le loup solitaire d’autrefois, se rend compte qu’un de ses vieux copains contrebandiers opère pour le compte de l’ennemi, entreprend de le démasquer et… découvre un sinistre complot visant les Jedi, bras armés de la République. Chewbacca est mort en héros ; il faut le venger, mais surtout l’honorer en se montrant digne de lui. Pour vaincre les envahisseurs, Solo doit d’abord triompher de ses démons intérieurs. » Continuer la lecture de Les agents du chaos, de James Luceno

L’Escadron Blade, de David et Mark Williams

Depuis l’arrivée du magazine Star Wars Insider en France, Panini prend le soin d’éditer des nouvelles inédites issues de son grand frère américain. Des nouvelles qui prennent place dans la nouvelle chronologie orchestrée par Disney et qui, souvent, accompagnent la sortie d’un roman. Ce n’est pas le cas avec L’Escadron Blade (Blade Squadron en VO) mais ce texte a le mérite d’être le tout premier paru après l’annonce du nouveau canon de la Saga. Une nouvelle en deux parties parues respectivement dan les numéros 7 et 8 du magazine français.

Illustration de Chris Trevas
Illustration de Chris Trevas

« Le Cadet Gina Moonsong, pilote de B-wing, débutante, se retrouve impliquée dans la bataille d’Endor. Alors que l’assaut contre l’Étoile de la Mort commence, son groupe est affecté à la protection de l’arrière… Jusqu’à ce que le redoutable Destroyer stellaire Devastator fasse son apparition et que les appareils de l’Alliance engagent le combat contre un ennemi invincible… » Continuer la lecture de L’Escadron Blade, de David et Mark Williams

Moisson rouge, de Joe Schreiber

Après avoir lu Death Troopers (qui avait presque réussi à me convaincre) j’avais hâte de lire à nouveau Schreiber. Loin de l’environnement carcéral qu’il semble maitrisait, ce nouveau roman, rattaché cette fois-ci à l’ancienne république, avait tout pour plaire.

59023-9782266268080ori« Aux heures les plus noires de l’Ancienne République, alors que les Chevaliers Jedi combattent les Seigneurs Sith et leurs armées impitoyables, Darth Scabrous poursuit son rêve fanatique sur le point de devenir une réalité cauchemardesque. Parmi les Jedi du Corps Agricole, Hestizo Trace possède un extraordinaire talent : un don avec les plantes qui lui a permis d’élever sa chère et précieuse orchidée noire. Une fleur rare dont doit s’emparer à tout prix l’émissaire de Darth Scabrous. Car elle est l’ingrédient final d’une préparation funeste, censée offrir l’immortalité. Mais au cœur de la formule se trouve aussi un virus monstrueux, capable de réveiller les morts… «  Continuer la lecture de Moisson rouge, de Joe Schreiber

La marée des ténèbres, de Michael Stackpole

Enfin je trouve un peu de temps. Ces temps-ci sont difficiles et je me fait de moins en moins présent sur le blog. Heureusement les lectures, elles, continuent de s’enchainer. Voici donc un petit avis sur le diptyque de la Marée de ténèbres, seule participation de Stackpole au cycle du Nouvel ordre Jedi de l’univers Legends Star wars.

couvs-maree-tenebres« La Nouvelle République est plus que jamais en péril. Partout la défiance grandit, au Sénat comme au sein de l’Ordre Jedi. Et pendant que tous se chamaillent, les envahisseurs Yuuzhan Vong frappent de nouveau. Malgré la discorde, Luke doit mobiliser tous ses effectifs pour faire face et protéger les innocents. Il demande notamment à Corran Horn et Ganner Rhysode de partir sur Bimmiel pour porter secours à des archéologues tandis que lui et Jacen iront sur Helska, le monde ou tout a commencé. Leia, elle, se voit chargée d’organiser des camps de réfugiés avec l’aide du pacifique sénateur Elegos A’kla et de l’armée Républicaine, que rejoint Jaina. La guerre continue sur de multiples mondes et menace de s’étendre encore et encore… » Continuer la lecture de La marée des ténèbres, de Michael Stackpole

Vecteur Prime, de R.A. Salvatore

Il était temps que je reprenne un peu le court de l’ancienne chronologie Star Wars que j’avais un peu mis de côté le temps de me plonger dans la nouvelle amorcée par Disney et qui ouvre le champ jusqu’à l’épisode VII, Le Réveil de la Force. Et je retrouve le fil des événements avec le non mois célèbre, et unique, roman Star Wars de Salvatore. Roman qui créa bon nombre de réactions à sa sortie. Attention risque de SPOILER dans les lignes plus bas !

Vecteur_Prime_Star_Wars_Le_Nouvel_Ordre_Jedi_tome_1Lutter sur trois fronds à la fois ? PAS SI SIMPLE… Un boutefeu, Nom Anor, sème la discorde à des fins inavouables. La Nouvelle République assure la liberté de tous ; elle doit aussi préserver la paix. Alors la princesse Leia part négocier avec Nom Anor. Au même moment, des Chevaliers Jedi en rupture de ban décident de faire régler leur propre loi et Luke Skywalker s’interroge : est-ce bien le moment de ressusciter le légendaire Conseil Jedi ? Mais le danger principal est peut-être au-delà de la Bordure Extérieure, là où une race de farouches guerriers, dotés d’effroyables armes biologiques, a décidé d’exterminer tous ceux qui refuseront son joug. Continuer la lecture de Vecteur Prime, de R.A. Salvatore

Les lectures de… fin d’année

Bon, décidément, je ne suis même pas parvenu à écrire un bilan mensuel… voici donc un bilan lecture des deux derniers mois de 2015. Assez bien rempli finalement, avec une grosse incursion dans le nouvel univers jeunesse (jeunes adultes en fait) des romans Star Wars et quelques pavés.

bifrostBifrost 80, spécial Stephen King. Je crois que j’en attendais beaucoup de ce numéro. Surtout au niveau des textes inédits. Finalement seul le dossier aura su me passioner. De King je n’avais lu que Le fléau, Ça, Christine (étant gamin) et Dôme (dernièrement).  J’ai donc été comblé par toutes les infos et la longue bibliographie présente dans ce numéro.
Pour en revenir aux nouvelles, même celle de Ken Liu ne m’a pas convaincu. Dommage.
Pour ce qui est du reste, comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé l’interview de libraire, accordée cette fois-ci à la Librairie Mollat. Toujours aussi sympa.
Au final ce Bifrost ne me restera pas longtemps en mémoire. Sauf peut-être sa couverture dont l’illustration est superbe. Continuer la lecture de Les lectures de… fin d’année