Archives par mot-clé : Saga

Vecteur Prime, de R.A. Salvatore

Il était temps que je reprenne un peu le court de l’ancienne chronologie Star Wars que j’avais un peu mis de côté le temps de me plonger dans la nouvelle amorcée par Disney et qui ouvre le champ jusqu’à l’épisode VII, Le Réveil de la Force. Et je retrouve le fil des événements avec le non mois célèbre, et unique, roman Star Wars de Salvatore. Roman qui créa bon nombre de réactions à sa sortie. Attention risque de SPOILER dans les lignes plus bas !

Vecteur_Prime_Star_Wars_Le_Nouvel_Ordre_Jedi_tome_1Lutter sur trois fronds à la fois ? PAS SI SIMPLE… Un boutefeu, Nom Anor, sème la discorde à des fins inavouables. La Nouvelle République assure la liberté de tous ; elle doit aussi préserver la paix. Alors la princesse Leia part négocier avec Nom Anor. Au même moment, des Chevaliers Jedi en rupture de ban décident de faire régler leur propre loi et Luke Skywalker s’interroge : est-ce bien le moment de ressusciter le légendaire Conseil Jedi ? Mais le danger principal est peut-être au-delà de la Bordure Extérieure, là où une race de farouches guerriers, dotés d’effroyables armes biologiques, a décidé d’exterminer tous ceux qui refuseront son joug. Continuer la lecture de Vecteur Prime, de R.A. Salvatore

Sunflower, Saison 2, épisodes 3 à 7, de Minna House

J’ai profité des vacances de Noël et de l’acquisition de la liseuse pour me replonger dans la série à feuilleton Sunflower. Plutôt frustré suite à la lecture de l’épisode 2, je pensais que je n’irai pas plus loin. Finalement il aura fallut l’arrivée de la Kobo et l’envie de la tester pour me décider à reprendre là où je m’étais arrêté.

Comme je le disais dans un des billets de l’an dernier au sujet de la première saison, Minna House est capable du bon (voire même très bon !) comme du pire. Après lecture de ces 5 épisodes, deux choses me frappent : La qualité médiocre des dialogues alors que, globalement, l’auteure nous montre qu’elle a une certaine maitrise de l’écriture et qu’elle peut être une grande conteuse, et enfin le fait qu’elle ne valorise pas plus son personnage principal. Car, oui pour moi, Asagi est l’un des personnages forts de la première saison. Arrivés en seconde saison on a envie de la connaître plus. Malheureusement on repart dans des péripéties pas forcément très utiles (notamment les passages sur l’Arche cyborg)… Je suis ressorti de ces épisodes très frustré, à nouveau. Continuer la lecture de Sunflower, Saison 2, épisodes 3 à 7, de Minna House

Les lectures de… fin d’année

Bon, décidément, je ne suis même pas parvenu à écrire un bilan mensuel… voici donc un bilan lecture des deux derniers mois de 2015. Assez bien rempli finalement, avec une grosse incursion dans le nouvel univers jeunesse (jeunes adultes en fait) des romans Star Wars et quelques pavés.

bifrostBifrost 80, spécial Stephen King. Je crois que j’en attendais beaucoup de ce numéro. Surtout au niveau des textes inédits. Finalement seul le dossier aura su me passioner. De King je n’avais lu que Le fléau, Ça, Christine (étant gamin) et Dôme (dernièrement).  J’ai donc été comblé par toutes les infos et la longue bibliographie présente dans ce numéro.
Pour en revenir aux nouvelles, même celle de Ken Liu ne m’a pas convaincu. Dommage.
Pour ce qui est du reste, comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé l’interview de libraire, accordée cette fois-ci à la Librairie Mollat. Toujours aussi sympa.
Au final ce Bifrost ne me restera pas longtemps en mémoire. Sauf peut-être sa couverture dont l’illustration est superbe. Continuer la lecture de Les lectures de… fin d’année

H2G2 – Le Guide du voyageur galactique, de Douglas Adams

C’est en regardant le film il y a quelques temps de ça que j’ai eu envie de lire ce premier tome d’une trilogie… en 5 volumes. Puis l’acte d’achat est venu après lecture de la chronique de Xapur l’été dernier. Je pensais vraiment le lire dans la foulée, mais mes envies en ont décidé autrement. Il aura fallut un an avant qu’il ne ressorte de ma bibliothèque.

51Ot8Qed8xL._SY344_BO1,204,203,200_ « Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie? Pas de panique! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés. » Continuer la lecture de H2G2 – Le Guide du voyageur galactique, de Douglas Adams

Ender : Préludes, d’Orson Scott Card

J’ai lu La stratégie Ender il y a bien 3 ou 4 ans, juste avant la sortie de l’adaptation ciné (pas mauvaise). Ça avait été un gros coup de cœur. Mais je ne sais pour quelle raison je n’ai jamais lu la suite. Alors quand j’ai vu que J’ai Lu, par le biais des Nouveaux Millénaires, sortait les nouvelles préquelles, j’y ai vu une belle occasion de me replonger dans cet univers.

51406

« Le sort d’un héros de guerre n’a rien d’enviable. Envoyé dans l’espace dans le seul but de revenir à temps pour contrer la deuxième offensive des doryphores, le commandant Mazer Rackham a dû abandonner femme et enfants. C’est le prix à payer pour offrir à l’humanité une infime chance de survivre à une nouvelle confrontation. Mais cela suffira-t-il ? Ce n’est pas l’avis du lieutenant Graff, qui, sur Terre, tente de mettre en place un programme de recrutement et de formation des plus brillants esprits que compte la planète. Le futur sauveur de l’espèce humaine figure sans nul doute parmi les candidats. Ce sera peut-être Bonito, s’il arrive à échapper à l’amour écrasant de son père ? Han Tzu, le petit génie dans sa prison dorée ? Ou Zeck, le jeune fondamentaliste chrétien ? Il en est un qui semble cependant les surclasser tous, un petit garçon qu’on surnomme déjà Ender? » Continuer la lecture de Ender : Préludes, d’Orson Scott Card

Le cycle Fondation, d’Isaac Asimov

Le Cycle Fondation d’Asimov est un des grands cycle SF du siècle dernier (aïe) et qui a toujours autant d’impact et d’influence encore aujourd’hui. Preuve en est, une adaptation tv est prévue d’ici un ou deux ans je crois.
J’avais relu, il y a plusieurs mois, le premier tome du cycle. Tome lu pour la première fois pendant mes années collèges (Ça ne me rajeunit pas…). J’en avais un souvenir très flou qui n’a fait qu’accélérer mon envie de m’y replonger. Et puis un ami m’a gentiment proposé les 4 tomes suivants en ce début d’année. Elle est pas belle la vie ? Je me suis dit que je tenais là une super occasion de faire une chronique globale sur le cycle.
Mouais… Nan mais quelle idée ! J’ai eu beaucoup de mal à rédiger les quelques lignes qui vont suivre tant l’univers dépeint par Isaac Asimov est riche et complexe.

couvertures du Cycle Fondation (© Alain Brion)

Commençons par revenir un peu dans le contexte. Isaac Asimov ayant écrit ces 5 tomes à deux périodes bien distinctes. Un peu plus de 40 ans séparent la première nouvelle, écrite en 1942, et le dernier roman, Terre et Fondation, parut en 1986. Asimov explique cela très bien dans la préface de ce dernier tome. Les 3 premiers tomes sont en fait des recueils des nouvelles parues dans les années 50, alors que les 2 derniers sont en quelque sorte une commande dû à l’engouement (qui a dit pression) des lecteurs et des fans, parus au début des années 80. À la grande surprise d’Asimov, ces 2 romans (un diptyque) ont reçu un très bel accueil. Mais là je m’égare. Continuer la lecture de Le cycle Fondation, d’Isaac Asimov