Archives pour l'étiquette Huis clos

Viscères, de Mo Hayder

Retour au noir avec ce thriller de Mo Hayder. J’avais lu, il y a quelques années, Tokyo et Birdman. Deux romans très différents par leur approche qui, je l’avoue, m’avaient quand bien brassé. Mo Hayder fait partie de ces auteures que je trouve bien plus trash (n’ayons pas peur des mots) que pourraient l’être certains auteurs.
Avec ses récits on est violenté, ballotté et, surtout, manipulé.
C’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis replongé dans son univers.
viscere
« Il y a quinze ans, deux amoureux ont été retrouvés sauvagement éviscérés dans le bois attenant à la maison de campagne des Anchor-Ferrers. Le principal suspect, qui a avoué les crimes, est depuis sous les verrous. Mais aujourd’hui, alors que Oliver, Matilda et leur fille, Lucia, n’ont pas oublié cette découverte macabre, l’histoire se répète, plongeant la famille dans la terreur. « 

Continuer la lecture de Viscères, de Mo Hayder

2001 l’odyssée de l’espace, d’Arthur C. Clarke

Encore une « première fois » ! Eh oui, 2001 est pour moi le premier roman d’Arthur C. Clarke que je lis. En fait j’ai toujours eu une petite appréhension face à certains auteurs dits « cultes » de la SF et rangés dans la catégorie Hard Science. Mais je ne pouvais pas passer à côté d’un  tel monument de la SF.

couverture 2001« Le vaisseau Explorateur 1 fait route vers Saturne. À son bord, deux astronautes et le plus puissant ordinateur jamais conçu. Cinq ans plus tôt, un étrange monolithe noir a été découvert sur la Lune. La première preuve d’une existence extraterrestre. Et bien longtemps avant, à l’aube de l’humanité, un objet similaire s’était posé sur Terre et avait parlé aux premiers hommes. On détecte un nouveau signe de cette présence aux abords de Saturne. Que sont ces mystérieuses sentinelles ? Quel message doivent-elles délivrer ? Nous sommes en 2001, l’humanité a rendez-vous avec son destin. » Continuer la lecture de 2001 l’odyssée de l’espace, d’Arthur C. Clarke

La forêt des ombres, de Franck Thilliez

En attendant de revoir Lucie Hennebelle et Franck Sharko (ses deux personnages phares) dans Angor et Pandemia, j’ai remonté le temps et me suis lancé dans le premier roman « one shot » de Franck Thilliez, La forêt des ombres, paru en 2006, soit 2 ans après son premier roman Train d’enfer pour ange rouge.

couverture forêt des ombres

David Miller, Thanatopracteur, travaille plus qu’il ne faudrait entre réel besoin et contrainte professionnelle. Auteur à ses heures perdues, il a également publié un premier roman. Un polar. Il ne sait pas vraiment quel accueil a eu son livre mais il est certain d’avoir au moins une fan. Une femme qui lui écrit chaque jour, qui le harcèle. Alors lorsque Arthur Doffre, milliardaire inconnu, lui offre la possibilité d’assurer son avenir et celui de sa petite famille en écrivant un roman, l’occasion est trop belle. Continuer la lecture de La forêt des ombres, de Franck Thilliez