Archives de catégorie : Gallmeister

Lectures d’octobre

Quand je me suis décidé à ouvrir ce blog, il y a presque 2 ans maintenant, je savais que ça coincerait niveau temps à un moment. Bingo… Le boulot prend de plus en plus le dessus. Et comme je n’ai pas envie de ralentir mes lectures, c’est finalement le blog qui en pâtit. Alors je vais tenter une nouvelle orientation. Fini les critiques uniques sur un roman (malheureusement). Place aux bilans mensuels. Cela me permettra de garder tout de même une trace de mes lectures et en même temps de continuer à les partager. On verra bien si cette formule « légère » est tenable dans le temps ou pas. Mais comme je suis aussi « chez moi », j’ai tendance à dire que je peux faire ce que je veux. Donc si l’envie me prend de vous parler d’un coup de cœur… Et c’est justement le cas en Octobre 😉

Pas mal de lectures en ce mois automnal. Assez diverses. Des polars, de la SF (le coup de cœur est ici  !) et un roman « into the wild » que j’ai pris comme une claque dans la g… enfin, qui m’a secoué. Continuer la lecture de Lectures d’octobre

Gallmeister nous fait découvrir Craig Johnson

La maison d’édition Gallmeister a décidé de nous faire découvrir le travail de Craig Johnson en mettant 5 nouvelles gratuites à disposition du lecteur curieux.

Déréglée

Longmire est en route pour aller chercher, à l’aéroport, sa fille de retour de Philadelphie pour les fêtes de Noël. En chemin, en pleine tempête de neige, il va faire la rencontre d’une autre jeune fille, paumée, frigorifiée portant un revolver et un bracelet en plastique issu d’un hôpital psychiatrique. Pendant le trajet, apparemment mélomane, et réglera l’autoradio du Pickup. Qui est le plus déréglé des deux ? Allez savoir.
Couverture DérégléeL’autostoppeuse dont on ne connait pas le nom et se rendant à l’enterrement de son père, semble bien mystérieuse. Petit à petit, dans une discussion ou chaque mot est pesé, elle va se révéler fragile, quasiment en marge. Renouer avec ses origines l’aidera peut-être. Le lecteur, comme Longmire, ne saura pas ce qu’il adviendra d’elle. Continuer la lecture de Gallmeister nous fait découvrir Craig Johnson