Archives pour la catégorie Acte Sud

The Expanse #2, La Guerre de Caliban, de James S.A. Corey

J’ai pas mal attendu avant de me lancer dans ce second tome de la saga The Expanse. Attendu parce qu’un peu freiné par l’épaisseur du bouquin (un peu plus de 700 pages) et la taille réduite des caractères. Et puis un jour il m’a tendu les bras. Et je ne l’ai pas lâché. Ça valait bien un petit billet dédié, non ?!

« Sur Ganymède, la lune de Jupiter transformée en grenier à blé pour les planètes extérieures, un sergent des Marines de Mars assiste au massacre de sa section d’élite par un supersoldat monstrueux.
Sur Terre, une personnalité politique de haut rang s’évertue à éviter un conflit interplanétaire, en dépit des intérêts divers de groupes de pression tentaculaires et sans scrupule.
Sur Vénus, la protomolécule extraterrestre a investi la planète entière. Elle y prolifère à l’abri des regards, génère des bouleversements mystérieux qui menacent de propager l’indicible dans tout le système solaire.
Et à bord du Rossinante, fatigué d’assurer la sécurité des transports appartenant à l’Alliance des Planètes extérieures dans l’espace, James Holden et son équipage acceptent d’aider un scientifique de Ganymède dans la recherche de sa fillette kidnappée.
Ils l’ignorent, mais l’avenir de l’humanité tout entière pourrait bien dépendre d’une poignée de laissés-pour-compte du genre tenace qui pensent que l’univers leur doit des réponses, et de leur capacité à empêcher une invasion extraterrestre. Si, bien sûr, celle-ci n’a pas déjà commencé… » Continuer la lecture de The Expanse #2, La Guerre de Caliban, de James S.A. Corey

Phare 23, de Hugh Howey

Je n’ai pas encore lu la trilogie Silo qui, pourtant, fait l’unanimité. Lorsque j’ai vu que Hugh Howey venait de sortir un roman solo (sans mauvais jeu de mot) je me suis dit que comme d’habitude, cela pouvait me permettre de faire connaissance avec un nouvel auteur. Et il pouvait aussi, par la même occasion, participer aux challenges estivaux avec un petit combo SSW et S4F3 😉

004374778« Pendant des siècles, des hommes et des femmes ont été gardiens de phares et ont assuré la sécurité des bâteaux. C’est un boulot solitaire et ingrat. Jusqu’à ce que quelque chose se passe. Qu’un bateau soit en détresse. Au 23e siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l’espace. Un réseau de phares guide dans la Voie Lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Ces phares sont d’une solidité à toute épreuve. Ils sont construits pour être extrêmement robustes. Ils ne connaissent jamais d’avaries. En théorie… » Continuer la lecture de Phare 23, de Hugh Howey