Archives pour la catégorie Olivier Norek

Territoires, Surtensions, de Olivier Norek

Oui je sais ça fait un moment que je n’avais pas pris le temps d’écrire un petit truc ! Ça va pas la peine de râler 🙂
Je vais essayer de rattraper le temps mais pas sur que je réussisse à vous parler des nombreuses choses que j’ai lues. Alors je vais me concentrer tout d’abord sur ce double coup de cœur.

J’avais lu Code 93 il y a quelques temps. Le tout premier roman d’Olivier Norek. C’était un prêt en fait, livré avec un « tu verras, toi qui aimes les polars, tu vas pas le lâcher ».
Un roman que j’avais beaucoup apprécié, notamment pour son immersion et son rythme. Loin des clichés que je craignais.
Ayant eu très envie de remettre le nez dans un polar et auprès d’un auteur qui m’était inconnu ou quasi inconnu, je me suis procuré Territoires, le second roman d’Olivier Norek. 4 jours plus tard, la dernière page tournée, j’ai couru chez mon libraire pour prendre son troisième et dernier roman : Surtensions. Continuer la lecture de Territoires, Surtensions, de Olivier Norek

Lectures d’octobre

Quand je me suis décidé à ouvrir ce blog, il y a presque 2 ans maintenant, je savais que ça coincerait niveau temps à un moment. Bingo… Le boulot prend de plus en plus le dessus. Et comme je n’ai pas envie de ralentir mes lectures, c’est finalement le blog qui en pâtit. Alors je vais tenter une nouvelle orientation. Fini les critiques uniques sur un roman (malheureusement). Place aux bilans mensuels. Cela me permettra de garder tout de même une trace de mes lectures et en même temps de continuer à les partager. On verra bien si cette formule « légère » est tenable dans le temps ou pas. Mais comme je suis aussi « chez moi », j’ai tendance à dire que je peux faire ce que je veux. Donc si l’envie me prend de vous parler d’un coup de cœur… Et c’est justement le cas en Octobre 😉

Pas mal de lectures en ce mois automnal. Assez diverses. Des polars, de la SF (le coup de cœur est ici  !) et un roman « into the wild » que j’ai pris comme une claque dans la g… enfin, qui m’a secoué. Continuer la lecture de Lectures d’octobre