Archives de catégorie : Michaël A. Stackpole

La marée des ténèbres, de Michael Stackpole

Enfin je trouve un peu de temps. Ces temps-ci sont difficiles et je me fait de moins en moins présent sur le blog. Heureusement les lectures, elles, continuent de s’enchainer. Voici donc un petit avis sur le diptyque de la Marée de ténèbres, seule participation de Stackpole au cycle du Nouvel ordre Jedi de l’univers Legends Star wars.

couvs-maree-tenebres« La Nouvelle République est plus que jamais en péril. Partout la défiance grandit, au Sénat comme au sein de l’Ordre Jedi. Et pendant que tous se chamaillent, les envahisseurs Yuuzhan Vong frappent de nouveau. Malgré la discorde, Luke doit mobiliser tous ses effectifs pour faire face et protéger les innocents. Il demande notamment à Corran Horn et Ganner Rhysode de partir sur Bimmiel pour porter secours à des archéologues tandis que lui et Jacen iront sur Helska, le monde ou tout a commencé. Leia, elle, se voit chargée d’organiser des camps de réfugiés avec l’aide du pacifique sénateur Elegos A’kla et de l’armée Républicaine, que rejoint Jaina. La guerre continue sur de multiples mondes et menace de s’étendre encore et encore… » Continuer la lecture de La marée des ténèbres, de Michael Stackpole

Moi Jedi, de Michaël A. Stackpole

Tout est dans le titre : « Mirax a disparu ». « Oui et alors ? » me direz-vous ? Et bien pas grand chose malheureusement. Mirax, épouse du fameux Corran Horn pilote de x-wing multi récompensé, a bien disparu. Mais les origines « Jedi » de Corran vont l’éloigner de la quête de sa femme, et le faire entrer à l’académie, nouvellement créée par le plus que célèbre Luke Skywalker. Une fois les bases de l’enseignement maitrisée, Corran se ressaisi et part tête baissée à la recherche de Mirax, quitte à infiltrer les Scélérats commandés par la non moins sulfureuse Leonia Tavira.

Tout d’abord il faut savoir qu’à l’origine, à sa sortie aux US, cette duologie n’en était pas une. Les deux récits ne faisaient qu’un seul et même roman d’un peu plus de 500 pages (tout à fait raisonnable donc). Vous comprendrez plus loin pourquoi ce point est important. Autre préambule important, c’est le tout premier roman de l’univers étendu Star Wars qui est centré sur un personnage au point d’en faire le narrateur. Ça c’est un bon point.

moi-jedi

 

Ensuite, autant être franc, je risque d’être un peu (voir très) dur avec ces deux romans. Ne m’en veuillez pas, vous savez très bien que les goûts et les couleurs… Continuer la lecture de Moi Jedi, de Michaël A. Stackpole